DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Vincent Lapointe, Laurence

canoë-kayak

Née le 27 mai 1992 à Shawinigan. Discipline : canoë.

Elle débuta la pratique du canoë à l’âge de 12 ans et quatre ans plus tard, elle participait à sa première compétition internationale lors des Championnats panaméricains disputés à Montréal en 2008.

Sa première participation à une compétition multisports est survenue lors de la présentation d’épreuves inaugurales de canoë chez les femmes lors de l’édition 2015 des Jeux panaméricains à Toronto. Elle y a d’ailleurs remporté la médaille d’or en C-1 sur 200 mètres.

La canoéiste québécoise s’est imposée comme l’une des meilleures au monde puisque elle revendique 12 médailles d’or aux Championnats du monde de l’ICF entre 2010 et 2018 : six titres en C-1 sur 200 mètres (2010, 2011, 2013, 2014, 2017 et 2018), cinq en C-2 sur 500 mètres (2010, 2011, 2013, 2017 et 2018) et un autre en C-1 sur 5 000 mètres (2018).

Laurence Vincent Lapointe amorça la saison 2018 avec éclats, alors qu’à la première Coupe du monde, elle établit un record mondial au C-1 sur 200 m avec un temps de 44,504 secondes. De plus, avec sa coéquipière avec Katie Vincent, elle faisait tomber un autre record du monde en C-2 sur 500 mètres avec un temps de 1:53,513 secondes.

En débuta la saison 2019 en remportant l’or au C-1 sur 200 m lors de deux premières Coupe du monde. Elle ajouta une médaille d’or et d’un argent au C-2 sur 500 m avec Katie Vincent.

Une tuile s’est abattue sur Vincent Lapointe en 2019, car elle n’a pas pu disputer les Championnats du monde, après avoir reçu résultat positif pour un test antidopage quelques jours avant le début de cette compétition. Il a fallu attendre de nombreuses semaines jusqu’au mois de janvier 2020 pour elle soit blanchie de toute accusation après que l’enquête a révélé que la substance interdite provenait d’une contamination d’un tiers et n’avait pas été absorbé de façon intentionnelle. Malheureusement pour elle, la pandémie de la COVID-19 forçait l’annulation de la plupart des compétitions après qu’elle fut éligible à un retour.

Puisque le canoë féminin fut officiellement ajouté au programme olympique pour les Jeux de Tokyo, Laurence fut de la première cohorte de canoéistes canadiennes à prendre part aux Jeux olympiques. Laurence Vincent Lapointe monta à deux reprises sur le podium olympique, obtenant la médaille d’argent en C-1 sur 200 mètres et le bronze en C-2 sur 500 mètres avec Katie Vincent.

PRINCIPAUX RÉSULTATS EN CARRIÈRE

JEUX OLYMPIQUES
2020 - Tokyo - C-1 sur 200 m : ARGENT
2020 - Tokyo - C-2 sur 500 m : BRONZE

JEUX PANAMÉRICAINS
2015 - Toronto - C-1 sur 200 m : OR

CHAMPIONNATS DU MONDE DE L’ICF
2010 : C-1 sur 200 m : OR
2010 : C-2 sur 500 m : OR
2011 : C-1 sur 200 m : OR
2011 : C-2 sur 500 m : OR
2013 : C-1 sur 200 m : OR
2013 : C-2 sur 500 m : OR
2014 : C-1 sur 200 m : OR
2014 : C-2 sur 500 m : 4e
2015 : C-1 sur 200 m : 4e
2017 : C-1 sur 200 m : OR
2017 : C-2 sur 500 m : OR
2018 : C-1 sur 200 m : OR
2018 : C-2 sur 500 m : OR
2018 : C-1 sur 5 000 m : OR

CHAMPIONNATS DU MONDE U23 DE L’ICF
2013 : C-1 sur 200 m : OR

 

Crédit photo : International Canoe Federation

Page éditée : 2022.01.02