DICTIONNAIRE
DES SPORTS DU
QUÉBEC

Mondor, Roger B.

bâtisseurs

Né le 16 novembre 1938 à Montréal. Décédé le 5 juin 2014 à Montréal. Discipline : handisport. Bâtisseur.

Roger B. Mondor, est reconnu comme un pionnier de la promotion de la pratique sportive par les personnes handicapées physiquement. Grâce à sa détermination et sa grande témérité, il aura permis de réaliser plusieurs choses à une époque où tout était à faire. Un bâtisseur, voilà qui le décrit merveilleusement bien.

À titre d’athlète, il s’est adonné à la pratique sportive en fauteuil roulant, participant notamment à trois reprises (1959, 1960 et 1961), en compagnie d’autres athlètes québécois, aux prestigieux U.S. National Wheelchair Games tenus à New York, méritant deux médailles de bronze.

En 1969, il fonda la Fédération des loisirs et des sports pour handicapés du Québec (FLSHQ), qui réunit les différentes associations. Ce début de structure contribuera fortement à l’essor des sports en fauteuil roulant, en permettant entre autres l’organisation de premières rencontres multisports.

Un an après la création de la FLSHQ, il a mis sur pied et coordonné l’organisation annuelle de 14 Jeux provinciaux pour handicapés physiques de 1970 à 1983.

De plus, il fut la force derrière plusieurs autres projets novateurs tels que le Super Challenge, une ambitieuse compétition multisports d’envergure internationale, où les participants s'affrontaient dans cinq épreuves obligatoires : la course, les lancers, la dynamophilie, le tir à l’arc et le slalom.

Roger B. Mondor fut aussi impliqué au niveau canadien et même international pour la promotion du handisport. De 1975 à 1981, il occupa à la présidence de l’Association canadienne des sports en fauteuil roulant, alors qu’en 1978, il est élu à la vice-présidence de la Pan American Wheelchair Games Federation.

Il a également instauré et coordonné l’intégration des athlètes handicapés au sein de la section fauteuil roulant du prestigieux Marathon International de Montréal de 1981 à 1989.

Poursuivant son travail bénévole, il a aussi œuvré auprès de nombreux organismes de sport amateur. Il laissa sa marque au sein du Club de la Médaille d’Or pendant plus d’un quart de siècle, occupant entre autres la présidence en 1984-1985. Il fut également président de Sports Montréal (1989-1996) et administrateur de Sports-Québec.

Intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec (2018). Il fut récipiendaire en 2000, du Prix André-Viger du Temple de la renommée de Parasports Québec, pour sa promotion de l’athlétisme en fauteuil roulant. Membre de l’Ordre du Canada.