CANADA AUX JEUX D'HIVER

1994 - Lillehammer

Du 12 Février au 27 Février

Pour la première fois depuis 1952, les Jeux d'hiver avaient lieu en Norvège, berceau de plusieurs sports hivernaux. De l'avis de nombreux observateurs, ce rendez-vous olympique fut le plus beau, grâce à l'enthousiasme des spectateurs, aux paysages enchanteurs et à l'atmosphère unique que l'on trouva dans ce village norvégien. Notez que les Jeux de Lillehammer inauguraient un nouveau cycle olympique : le C.I.O. a choisi de ne plus organiser la même année les Jeux d'été et les Jeux d'hiver.

L'événement médiatique des Jeux fut la compétition de patinage artistique chez les femmes. Tous les yeux étaient tournés vers les deux représentantes des États-Unis : Nancy Kerrigan et Tonya Harding. Le 13 janvier 1995, lors des essais préolympiques américains tenus à Detroit, Kerrigan avait reçu un coup de barre de fer près de son genou droit. L'enquête policière avait démontré que l'agression, qui avait pour but d'empêcher Kerrigan de participer aux Jeux, avait été préparée par le clan de Tonya Harding. Cette dernière participa tout de même aux Jeux, menaçant de poursuivre en justice l'Association olympiques des États-Unis si elle était exclue de la délégation américaine. À Lillehammer, Kerrigan, rétablie de sa blessure, remporta médaille la d'argent derrière l'Ukrainienne Oksana Baiul. Harding termina au huitième rang.

Cette série d'événements inusités fit que le retour de plusieurs patineurs professionnels aux Jeux d'hiver resta plus ou moins dans l'ombre. D'anciens champions olympiques comme Jayne Torvill et Christopher Dean, Brian Boitano, Katarina Witt, Ekatarina Gordeeva et Sergei Grinkov espéraient monter une dernière fois sur la première marche du podium. Chez les couples, Gordeeva et Grinkov, de la Russie, remportèrent la médaille d'or, devant leurs compatriotes Natalia Mishkutienok et Arthur Dmitriev (médaillés d'or à Albertville) et les Canadiens Isabelle Brasseur et Lloyd Eisler. En danse, Torvill et Dean gagnèrent la médaille de bronze, l'or allant aux Russes Oksana Gritschuk et Evgeni Platov.

Les épreuves de ski nordique couronnèrent de grands champions. Myriam Bédard récolta deux médailles d'or en biathlon, alors que le Norvégien Bjorn Dahlie obtenait quatre médailles, dont deux fois l'or, en ski de fond. L'Italienne Manuela Di Centa fut l'athlète la plus titrée de Lillehammer avec une moisson de cinq médailles, dont deux d'or, en ski de fond.

Au patinage de vitesse sur longue piste, le nouveau héros de la Norvège, Johann Olav Koss, domina en gagnant trois médailles d'or (1 500 m, 5 000 m, 10 000 m), et en établissant trois records mondiaux. L'Américaine Bonnie Blair continua à mener dans les épreuves de sprint, triomphant au 500 mètres et au 1 000 mètres. Son compatriote Dan Jensen, en quête de l'or olympique depuis 1984, mais qui avait toujours été malchanceux, remporta la médaille d'or au 1 000 mètres, dans ce qui était la dernière course de sa carrière.

En défaisant le Canada par 3 à 2, la Suède gagna sa première médaille d'or au hockey. La finale, décidée aux tirs de pénalité, fut d'une grande intensité. Il fallut quatorze tirs lors de la fusillade pour faire un maître, le but vainqueur étant marqué par Peter Forsberg, l'ancien joueur des Nordiques de Québec.

ARTICLES ANNEXES

  • Biathlon femmes

    LIRE
  • Biathlon hommes

    LIRE
  • Bobsleigh

    LIRE
  • Hockey sur glace hommes

    LIRE
  • Luge

    LIRE
  • Patinage artistique

    LIRE
  • Patinage de vitesse (courte piste) femmes

    LIRE
  • Patinage de vitesse (courte piste) hommes

    LIRE
  • Patinage de vitesse (longue piste) femmes

    LIRE
  • Patinage de vitesse (longue piste) hommes

    LIRE
  • Ski acrobatique femmes

    LIRE
  • Ski acrobatique hommes

    LIRE
  • Ski alpin femmes

    LIRE
  • Ski alpin hommes

    LIRE
  • Ski de fond hommes

    LIRE
  • Tableau des médailles / Medal Standings

    LIRE