CANADA AUX JEUX D'HIVER

1960 - Squaw Valley

Hockey sur glace hommes

2. Dutchmen de Kitchener-Waterloo:  Robert « Bob » ATTERSLEY, Maurice « Moe » BENOÎT, James « Jim » CONNELLY, Jack DOUGLAS, Fred ETCHER, Robert « Bob » FORHAN, Donald HEAD, Harold « Boat » HURLEY, Kenneth « Ken » LAUFMAN, Floyd « Butch » MARTIN, Robert « Bob » McKNIGHT, Clifford « Cliff » PENNINGTON, Donald « Don » ROPE, Robert ROUSSEAU, George SAMOLENKO, Harry SINDEN, Darryl SLY.
     
Poule préliminaire (1960-02-19) : Canada 5 - Suède 2
Poule préliminaire (1960-02-20) : Canada 19 - Japon 1
Poule préliminaire (1960-02-22) : Canada 12 - Allemagne 0
 
Poule des médailles (1960-02-24) : Canada 4 - Tchécoslovaquie 0
Poule des médailles (1960-02-25) : États-Unis 2 - Canada 1
Poule des médailles (1960-02-27) : Canada 6 - Suède 5
Poule des médailles (1960-02-28) : Canada 8 - U.R.S.S. 5
 
6 victoires, 1 défaite, 55 buts marqués, 15 buts accordés.
     
Le Canada, champion du monde en titre, et l'U.R.S.S. étaient les deux grands favoris pour remporter la médaille d'or, mais ce sont les États-Unis, à la surprise générale, qui l'ont gagnée. Tout comme aux Jeux olympiques de 1956, les États-Unis ont vaincu le Canada par 2 à 1, cette fois grâce à leur gardien de but Jack McCartan, qui a effectué 38 arrêts.
     
Au début de la dernière journée du tournoi, aucune des médailles n'avait encore été attribuée. Une victoire canadienne combinée à une défaite américaine assurait aux Canadiens la médaille d'or. Le Canada, qui l'avait emporté sur l'U.R.S.S. par 8-5, attendait le résultat de l'affrontement États-Unis-Tchécoslovaquie. Après deux périodes, les Tchèques menaient par 4-3. Entre la deuxième et la troisième période, les Américains eurent une visite surprise dans leur vestiaire, celle du capitaine de la formation soviétique, Nikolai Sologubov. Ce dernier suggéra aux Américains de respirer de l'oxygène afin de récupérer plus rapidement. Le conseil porta fruit puisque les États-Unis inscrivirent six buts en troisième période, s'acheminant ainsi vers la médaille d'or. L'intervention de Sologubov s'expliquait par le fait que l'U.R.S.S. obtiendrait la médaille de bronze seulement si les États-Unis remportaient leur dernière partie.

ARTICLES ANNEXES

  • Combiné nordique

    LIRE
  • Du 18 Février au 28 Février

    LIRE
  • Patinage artistique

    LIRE
  • Patinage de vitesse (longue piste) femmes

    LIRE
  • Patinage de vitesse (longue piste) hommes

    LIRE
  • Saut à ski hommes

    LIRE
  • Ski alpin femmes

    LIRE
  • Ski alpin hommes

    LIRE
  • Ski de fond hommes

    LIRE
  • Tableau des médailles / Medal Standings

    LIRE