CANADA AUX JEUX D'ÉTÉ

1976 - Montréal

Du 17 Juillet au 1er Août

Le 12 mai 1970 à Amsterdam, le C.I.O. accordait à la ville de Montréal les Jeux olympiques de 1976. Montréal l'avait emporté sur Moscou grâce aux promesses fallacieuses du maire Jean Drapeau. Les mauvaises planifications financières des dirigeants et la corruption firent grimper astronomiquement les coûts des infrastructures. Montréal accueillit la famille olympique dans un stade qui n'était pas terminé. D'ailleurs, le gazon du stade fut posé le 16 juillet, la veille des cérémonies d'ouverture.

Avant même le début des compétitions, une partie de la grande famille olympique quitta Montréal. Trente-deux pays, majoritairement des nations africaines, boycottèrent les Jeux afin de protester contre l'inaction du C.I.O., qui refusait d'expulser la Nouvelle-Zélande parce qu'elle entretenait des relations sportives avec l'Afrique du Sud. Ce départ subit affecta principalement deux disciplines, soit la boxe et l'athlétisme.

Une jeune gymnaste de 14 ans, Nadia Comaneci, devint la coqueluche du public grâce à ses performances audacieuses et spectaculaires. Elle éleva la gymnastique au niveau de l'art. Pour la première fois, une gymnaste pouvait prétendre à la perfection. Au cours des compétitions, Comaneci récolta sept notes parfaites de 10, en plus de gagner cinq médailles, dont trois d'or. Du jamais vu ! Chez les hommes, le gymnaste soviétique Nikolai Andrianov remporta sept médailles, dont quatre d'or.

En natation, deux pays dominèrent : l'Allemagne de l'Est et les États-Unis. Du côté féminin, les nageuses est-allemandes remportèrent onze des treize épreuves. Kornelia Ender, fiancée au champion olympique Roland Matthes, mérita cinq médailles, dont quatre d'or. Et le 22 juillet elle gagna le 100 mètres papillon ainsi que le 200 mètres style libre en 26 minutes. Chez les hommes, les Américains gagnèrent douze des treize courses. Jim Montgomery fut le premier à briser la barrière des 50 secondes au 100 mètres style libre. La domination des Américains prouva que même sans Mark Spitz, ils pouvaient accumuler les médailles d'or.

Plusieurs concurrents se distinguèrent en athlétisme. Le Finnois Lasse Viren remporta le 5 000 mètres et le 10 000 mètres, comme à Munich. Viren tenta d'égaler la marque d'Emil Zatopek en ajoutant une médaille d'or au marathon, mais il dut se contenter d'une excellente cinquième position. Le Cubain Alberto Juantorena réussit un doublé inusité, gagnant le 400 mètres et le 800 mètres, alors que le Français Guy Drut remportait la médaille d'or au 110 mètre haies. Au décathlon, l'Américain Bruce Jenner prouva qu'il était l'athlète le plus complet du monde en remportant l'or et en établissant un record mondial.

À la boxe, les Cubains et les Américains dominèrent. Téofilo Stevenson, de Cuba, triompha de nouveau chez les poids lourds, alors que Ray Leonard, Leon Spinks et Michael Spinks gagnaient des médailles d'or. Ces trois Américains utilisèrent les Jeux de Montréal comme tremplin vers de lucratives carrières en boxe professionnelle.

Les Jeux olympiques de Montréal marquèrent l'émergence de la R.D.A. comme troisième puissance du sport amateur avec l'U.R.S.S. et les États-Unis. À Montréal, la machine est-allemande remporta 90 médailles, dont 40 d'or, derrière l'U.R.S.S. qui en obtint 125, dont 49 d'or, mais devant les États-Unis qui accumulèrent 94 médailles, mais seulement 34 d'or.

ARTICLES ANNEXES

  • Athlétisme femmes

    LIRE
  • Athlétisme hommes

    LIRE
  • Aviron femmes

    LIRE
  • Aviron hommes

    LIRE
  • Basketball femmes

    LIRE
  • Basketball hommes

    LIRE
  • Boxe hommes

    LIRE
  • Canoë-Kayak femmes

    LIRE
  • Canoë-Kayak hommes

    LIRE
  • Cyclisme hommes

    LIRE
  • Escrime femmes

    LIRE
  • Escrime hommes

    LIRE
  • Gymnastique femmes

    LIRE
  • Gymnastique hommes

    LIRE
  • Haltérophilie hommes

    LIRE
  • Handball femmes

    LIRE
  • Handball hommes

    LIRE
  • Hockey sur gazon hommes

    LIRE
  • Judo hommes

    LIRE
  • Lutte gréco-romaine hommes

    LIRE
  • Lutte libre hommes

    LIRE
  • Natation femmes

    LIRE
  • Natation hommes

    LIRE
  • Pentathlon moderne

    LIRE
  • Plongeon femmes

    LIRE
  • Plongeon hommes

    LIRE
  • Soccer hommes

    LIRE
  • Sports équestres

    LIRE
  • Tir à l'arc femmes

    LIRE
  • Tir à l'arc hommes

    LIRE
  • Tir hommes

    LIRE
  • Tir mixte

    LIRE
  • Voile hommes

    LIRE
  • Voile mixte

    LIRE
  • Volleyball femmes

    LIRE
  • Volleyball hommes

    LIRE
  • Water-polo hommes

    LIRE
  • Tableau des médailles par pays

    LIRE